Premières lignes #8


Premières lignes est un RDV instauré par Ma Lecturothèque. Le principe est de prendre un livre chaque semaine et d’en citer les premières lignes.

Mon choix de cette semaine s’est porté sur un de mes auteurs de prédilections lorsque j’ai envie de me détendre et de poser mon cerveau. Bien que si vous connaissez un peu Jean-Christophe Grangé vous conviendrez sûrement que le terme est tout à fait relatif. Chacun ses travers me direz-vous. Pour ma part les thrillers psychologiques sont un vrai péché mignon et Jean-Christophe Grangé a l’art de me faire passer des nuits blanches depuis bientôt une décennie car suivre son rythme revient à se laisser porter par une intrigue que l’on dévore, au rythme de chapitres courts en compagnie de personnages à la psychologie bien particulière.

Si je devais vous parler de La dernière chasse en quelques mots, je vous dirais c’est une intrigue un peu trash, sur fond de forêt noire du sud ouest de l’Allemagne actuelle, plongés à la fois dans l’univers de la chasse et des secrets de famille remontant à la seconde guerre mondiale où il est difficile de saisir les tenants et les aboutissants de l’intrigue avant les dernières lignes. Comme toujours avec l’auteur. Mais trêves de discussions, en voici les premières lignes.

AUCUN souvenir, ou presque. Quand on l’avait repêché dans le torrent, ouvert de bas en haut, exsangue, il était rempli de flotte comme une outre de trappeur. A ce moment-là, il était encore conscient – conscient de quoi, on se le demande. Dans l’ambulance, il avait sombré dans le coma. Deux semaines étaient passées ainsi. Deux semaines de néant avant qu’une lumière s’allume au fond de son cerveau. Un puit laiteux d’où jaillissaient des objets vagues, des créatures informes, des bribes de vie… A ce stade c’était l’idée du sperme qui prédominait.

La dernière chasse, Jean-Christophe Grangé, 2019.

La dernière chasse par Grangé

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

• Au baz’art des mots
• Light & Smell
• Les livres de Rose
• Lady Butterfly & Co
• Le monde enchanté de mes lectures
• Cœur d’encre
• Les tribulations de Coco
• Vie quotidienne de Flaure
• Ladiescolocblog
• Selene raconte
• La Pomme qui rougit
• Les lectures d’Emy
• Aliehobbies
• Ma petite médiathèque
• Pousse de ginkgo
• À vos crimes
• Le parfum des mots
• Chat’Pitre
• Les lectures de Laurine
• Lecture et Voyage
• Eleberri
• Les lectures de Nae
• Claire Stories 1, 2, 3
• Tales of Something
• Read For Dreaming
• Ju lit les mots
• Illie’z Corner
• Voyages de K
• Prête-moi ta plume
• Les lectures de Val
• Le petit monde d’Elo

2 réflexions sur “Premières lignes #8

  1. L'univers de Poupette dit :

    Pour ma part j’ai débuté avec la ligne noire mais je pense que peu importe lequel tu choisis pour débuter, la plume de l’auteur saura te conquérir (ou pas). Son style est très caractéristique et les romans ne se suivent pas donc ordre chronologique ou non tu pourras sans problème faire ton petit bonhomme de chemin 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s